Centre National de Référence des virus des hépatites à transmission entérique (Flux RSS)

Nous contacter

Hépatite A : Pr Roque-Afonso
Laboratoire de Virologie Hôpital Paul Brousse
12 av. Paul Vaillant-Couturier,  94804 villejuif
Tel 0145593721
Fax 0145593724
anne-marie.roque@pbr.aphp.fr

Hépatite E : Pr Izopet
Laboratoire de Virologie Institut Fédératif de Biologie
330 av. de Grande Bretagne, 31059 Toulouse cedex 9
Tel 0567690424
Fax 0567690425
izopet.j@chu-toulouse.fr

Nos Missions

Conformément à l’arrêté du 29 novembre 2004, les principales missions es Centres nationaux de référence sont :

  • L’expertise concernant la microbiologie, la pathologie des agents infectieux et leur sensibilité aux agents anti-infectieux ;
  • La contribution à la surveillance épidémiologique ;
  • L’alerte par l’information immédiate de l’Institut de veille sanitaire et du ministre chargé de la santé de toute constatation pouvant avoir des répercussions sur l’état sanitaire de la population ;
  • Le conseil des pouvoirs publics, des agences de sécurité sanitaire et des professionnels de santé.

Les missions propres à chaque CNR sont détaillées dans un cahier des charges spécifiques (format pdf – format word) conforme à un cahier des charges type défini par l’arrêté du 29 novembre 2004. Pour assurer certaines de ses missions, un CNR peut s’appuyer sur un ou plusieurs laboratoires dits «laboratoires CNR associés». Dans ce cas, le responsable du CNR est chargé de la coordination de l’ensemble des activités des laboratoires associés et rend à l’InVS un rapport annuel faisant la synthèse des activités réalisées par les différents laboratoires.

1. Expertise

La mission d’expertise concerne :

l’identification et le typage des souches adressées par les laboratoires d’analyse et de biologie médicale au CNR :

  • confirmation de l’identification et typage de souches d’espèces courantes. Les identifications de souches courantes et les diagnostics sérologiques qui constituent des activités habituelles de diagnostic des laboratoires d’analyse de biologie médicale, ne devraient être confiées aux Centres nationaux de référence que de façon exceptionnelle et, dans ce cas, pourraient donner lieu à facturation ;
  • identification et typage de souches d’espèces peu courantes ;

Le maintien, la détention et la diffusion des techniques de diagnostic et/ou d’identification et de typage : collections de souches types, antigènes ou immun-sérums de référence, marqueurs épidémiologiques. Le centre national de référence peut être amené à assurer une distribution de ces réactifs de référence si ceux-ci ne sont pas disponibles ;
la participation à la mise au point, à l’évaluation et aux recommandations concernant les techniques de diagnostic et /ou d’identification et de typage ;
la contribution à l’évaluation de la sensibilité aux anti-infectieux ;
la participation à l’évaluation des procédures d’inactivation des agents pathogènes ;
l’information, la formation et, le cas échéant, l’élaboration et la publication de guides techniques.